Vous ne le saviez peut-être pas, mais le système de freinage des voitures hybrides a une particularité bien singulière !

Voiture hybride

Cette voiture fonctionne grâce à l’énergie provenant de l’énergie fossile, plus communément appelée essence, mais aussi grâce à l’assistance de l’électricité produit en France, donc un mix entre le nucléaire et les énergies renouvelables.
Lorsque ce type de voiture freine, on observe une concurrence entre le freinage et la nécessité de récupérer de l’énergie cinétique.

Une solution simple

Réaliser les deux opérations en même temps offre plusieurs avantages et est favorisée par plusieurs applications en Europe. Toutefois, ce n’est pas la solution la plus efficace, bien que la plus simple.

En effet, le bilan énergétique de la voiture peut être meilleure en améliorant la captation durant la phase de freinage, environ jusqu’à un ralentissement de 0,2 g, ce qui est le cas pour plus de 80% des cas de freinages. Il faut donc intégrer un découplage entre la commande des étriers et le pédalier de frein.

Commercialisation

On retrouve différentes possibilités dans les magasins, avec une approche différente à chaque fois, sans que pour le moment une nouvelle technologie s’impose sur les autres.

freinage voiture hybride

Généralement le déclenchement réel du système de freinage est retardée pour permettre une meilleure récupération de l’énergie cinétique, sans toutefois gêner le freinage et mettre en danger les automobilistes et les différents usagers.

En attendant, si vous avez besoin de faire réviser vos freins ou changer les plaquettes de freins au meilleur prix, n’hésitez pas à comparer cela sur ce site : https://www.idgarages.com/freins/, cela vous permettra sûrement de faire des économies par rapport à votre garage.

Les systèmes de freinage régénératif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *