Si la responsabilisation des particuliers dans l’effort écologique nécessaire pour protéger notre environnement est une étape obligatoire, il ne faut pas non plus qu’elle occulte la responsabilité majoritaire des activités professionnelles. Il y a évidemment les très grosses entreprises qui sont les plus gros pollueurs de la planète, mais il y a également les petits commerçants qui, avec de petits efforts quotidiens, peuvent faire une différence importante. Voici donc quelques conseils.

Matériaux écologique - empreinte plastique

Mieux choisir ses emballages et produits en plastique jetable

Avec l’interdiction des produits en plastique jetable prévue pour 2020, ce conseil va bientôt se transformer en obligation. L’enjeu pour les professionnels, surtout ceux de la vente à emporter de nourriture et de denrées périssables, c’est de trouver des solutions de qualité pour leur permettre de poursuivre leur activité sans difficulté. Ils doivent donc se tourner vers des emballages jetables écologiques, voire biodégradables.

 

Heureusement, ces produits sont faciles à trouver depuis plusieurs années déjà. L’un des fabricants les plus célèbres en France spécialisés dans l’emballage alimentaire, Firplast, a lancé sa propre gamme de vaisselle jetable et d’emballage bio, Firplast Bio Vision Verte. L’objectif pour le fabricant est de proposer des produits avec les mêmes qualités que le plastique jetable, mais avec un coût écologique bien inférieur, voire inexistant.

Réduire l’impact des livraisons

Peu importe la nature de votre commerce, il y a de fortes chances que vous soyez obligé de vous faire livrer. Or, les livraisons créent beaucoup de nuisances et de pollutions. Il est donc important d’apprendre à en réduire l’impact. Bien sûr, le problème n’est pas tant de recevoir trois livraisons par jour, mais de savoir d’où vient le camion qui vous livre.

 

Ainsi, se tourner vers des produits fabriqués ou cultivés localement est une première étape pour diminuer l’impact de sa livraison. Se tourner vers un fabricant qui a l’envergure suffisante pour vous permettre de commander tout ce dont vous avez besoin en une seule livraison est également un bon point. Attention tout de même à ne pas vous tourner vers des fabricants à l’autre bout du monde seulement parce qu’ils ont plus de choix.

Responsabiliser les clients

Un commerce peut aussi faire le choix de responsabiliser davantage ses clients pour améliorer l’impact de son activité. Ainsi, dans le cadre de la restauration, qu’elle soit à emporter ou non, de plus en plus de commerçants proposent systématiquement des doggy bag à leurs clients pour emporter leur reste et limiter le gâchis alimentaire.

 

La responsabilisation passe aussi par le fait de faire prendre conscience aux clients de l’impact de certaines de leurs décisions. Ainsi, les inviter à amener leur propre gobelet dans lequel vous leur servirez leur café à emporter est une excellente initiative. De même, ne pas systématiquement distribuer des couverts à emporter et demander s’ils en auront vraiment besoin vous permettra de faire de l’écologie et des économies.

Comment limiter l’impact écologique de son commerce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *