La problématique de la sécurité au travail constitue un enjeu majeur, sur lequel toute entreprise se doit de se montrer irréprochable. Et plus particulièrement dans le milieu de l’industrie : entre l’exposition à des produits chimiques, les risques de blessures, de chutes d’objets et autres accidents, les situations de dangers peuvent être encore plus nombreuses qu’on ne le pense. Au-delà d’éviter les incidents au quotidien, les bonnes pratiques liées à la sécurité ont pour but de limiter les effets à long terme du travail sur la santé. À cet égard, les EPl et autres règles de base forment un premier bouclier. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’aller encore plus en mettant en place de nouvelles habitudes au sein des ateliers.

Garantir un environnement de travail sain

L’étape indispensable ? L’installation d’équipements dédiés à la filtration liquide et à la filtration de l’air. À la clé, une atmosphère assainie et des conditions de travail optimisées. Car au-delà d’assurer un air respirable pour les employés, l’aspiration des poussières, des liquides et de la fumée permet d’augmenter nettement l’efficacité et la durée de vie des machines. Vous maximisez dans le même temps la productivité des collaborateurs, puisqu’ils ne sont plus gênés pour travailler.

ouvriers du batiment sur un chantier sécurisé

Les objets connectés

C’est un fait : tout employeur doit assurer la sécurité et la santé de ses salariés. C’est pour cette raison que des experts s’emploient à développer depuis des années une palette d’équipements servant à prévenir les accidents. À l’heure du Big Data et de l’intelligence artificielle, les objets connectés (IoT) font partie de ces équipements et s’invitent de plus en plus dans les usines. Bracelets, bras robotisés, lunettes connectées… Grâce aux nouvelles technologies, ces objets dotés de capteurs et de logiciels vont permettre d’améliorer le confort des opérateurs et de sécuriser l’environnement de ces derniers.  Au niveau de la maintenance, ils permettent de surveiller le bon fonctionnement de vos équipements et de vous informer en temps réel par SMS en cas de défaillance.

Former et impliquer au maximum le personnel

Implémenter des outils de protection est une chose. Mais rien de tout cela n’est utile si ces équipements individuels et collectifs ne s’accompagnent pas de formations. L’objectif ? Former le personnel à leur bonne utilisation et impliquer les collaborateurs afin de garantir leur sécurité au maximum. Il est indispensable de mettre en place un dialogue continu autour de la santé et sécurité au travail entre la direction et les employés. La priorité est de former et d’informer régulièrement les salariés des normes en vigueur afin qu’ils soient parfaitement au courant des risques et des mesures de prévention à appliquer. Vous pouvez par exemple intégrer une partie sécurité dans votre brief du matin : un rappel court mais important, qui permet de démarrer la journée dans un bon état d’esprit et de rassembler les équipes autour des mêmes valeurs. Valoriser les employés au comportement exemplaire et organiser des événements autour de ce thème représentent également de bonnes idées afin de montrer l’exemple en matière de sécurité au travail.

Industrie : comment sécuriser l’environnement de travail pour les salariés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.